Ils l’ont fait exprès ?

Publié: 30 janvier 2015 dans FAÇON PUZZLE

Chacun est Charlie comme il peut…

beauf CGT

Lib JSC 11:01:15

CambJ’invite à aller voir dans la presse les « justificatifs » fournis par Cambadélis (le « diplômé-condamné »), titulaire d’un doctorat de troisième cycle en sociologie (Cela en dit long car comme rassemblement de faux-culs glandeurs bobos, la discipline dont nombre de recherches sont autant biaisées idéologiquement que stériles socialement se distingue à de rares exceptions près !).

Son parcours universitaire a commencé par une « dispense de maîtrise » au vu de « compétences acquises » (Lesquelles, où, comment, validées par qui ? Il semble que l’appartenance à un groupuscule trotskyste – l’OCI – et le contrôle (rémunérateur) de l’UNEF donnent de mystérieuses « compétences» autres que l’art du noyautage et de l’arrivisme).

J’ajoute que ma confiance en l’Université s’est quelque peu dégradée depuis que j’ai vu avec quelle complaisance elle donne des DESS à des gens qui n’ont pas passé les étapes (périlleuses) de l’enseignement supérieur et acquis les connaissances ainsi que les compétences qui en découlent et qui, finalement, pour la plupart, achètent leur diplôme, sans avoir fourni le travail de recherche, d’analyse, de synthèse et d’écriture correspondant.

Pour finir, on apprend que tout en militant très activement, il a écrit sa thèse en 1 an seulement !

Il est docteur, soit, mais du genre Knock.

Douche froide

Publié: 4 septembre 2014 dans FAÇON PUZZLE
Tags:

1ice buc

 

Je ne ferais certes pas de Ségolène Royal ni de Valérie Trierweiller des saintes martyre de la libido de François Hollande, mais quand on est à une fonction publique et/ou élective, on ne se met pas dans la situation d’être tenu par les c..

C’est de l’inconscience et de l’inconséquence, et un manque de respect – voire une trahison – envers la fonction et  ceux qui vous y ont placé.

Et voilà ce qu’en dit la France (Gall)

Manoél Valls à la barre

Publié: 29 août 2014 dans FAÇON PUZZLE

arnaud-montebourg-manuel-valls-1364851-616x380

Ce qu’a joué Montebourg (Et le terme de « jouer » n’est pas hors de propos puisqu’il a déclaré dans son discours d’adieu au Ministère : « Il faut savoir quitter la scène quand on ne sait pas jouer plus longtemps la comédie », (Quel mépris pour le service de l’État !), et avec lui les « frondeurs » (ou les agités du bocal Palais-Bourbon), c’est la politique du pire. Ce que joue Valls, c’est celle du souhaitable (à défaut du possible. Comme disait Jaurès, « il faut tendre vers l’idéal en tenant compte du réel ».)

On verra si, au prochain congrès du PS, la ligne Valls reste minoritaire et donc si le PS ne fait toujours pas, à la suite de Valls, enfin son Bad Godesberg (1959, soit il y a quand même 55 ans !), ce qui serait d’ailleurs très étonnant car on sait que les Congrès du PS se gagnent avec la formule « Plus à gauche que moi tu meurs ». Cela n’empêche pas d’ailleurs de déclarer ensuite n’importe quoi sur la courbe du chômage ou dans un meeting électoral comme celui du Bourget. (Avec la présence de trotskystes aux élections présidentielles, ce «non aggiornamento» des socialistes français est un des « fleurons » de l’exception politico-culturelle française).

Donc de plus en plus isolés dans l’opinion, voyant ses bases locales s’effondrer (Car le PS n’est plus, depuis environ 1986, qu’un club d’élus et de gens qui travaillent pour les élus (tous cooptés), certains candidats du PS se disent qu’il y aura toujours des gens (des bobos et soixante-huitards attardés qui se donnent bonne conscience en votant à gauche et en s’affichant tels quels sur les questions sociétales, ou des victimes de la crise qui croient encore aux lendemains qui chantent) pour voter pour eux et accepter – la conscience tranquille et l’estomac plein de couleuvres – de jouer les porteurs d’eau en votant socialiste. (C’est être naïf, mais tout de même moins immature que de voter pour les sectes d’extrême gauche ou écologistes).

2013-04-02-affiche-avenir-pas-rose

Et il restera bien quelques apparatchiks du PC ou des arrivistes qui se parent de l’écologie, pour monnayer quelques voix en échange d’un mandat local.

Si l’on combine cela avec la proportionnelle et la division de la Droite + la montée du Front National, certains ont en effet leur chance. Ils seront dans la minorité, mais c’est une place assez confortable car on n’a à répondre de rien devant ses électeurs. (Il y a certes des exceptions et des élus minoritaires qui travaillent, et c’est tout à leur honneur, mais ils sont, si j’ose dire, une minorité dans la minorité).

 Il existe maintenant en France une vaste majorité silencieuse de centre gauche – centre droit qui est revenu des utopies liées à l’économie dirigée et qui considère en gros que ce sont les entreprises qui créent des emplois, qu’il est normal de faire du profit quand on prend des risques et que l’on investit, de laisser donc les entreprises le faire sans les assommer d’impôts, de charges, de normes et de paperasserie.

Sur cette base économique (i.e. la production de richesses, et donc d’emplois), le rôle de l’État, outre ses fonctions régaliennes et le service public, est de s’assurer que travail ne rime pas avec exploitation (i.e. le partage équitable des richesses, à savoir donc aussi la solidarité, qu’il ne faut pas confondre avec assistanat), mais aussi que le fait que certains travaillent ne doit pas devenir un frein, avec la pression des acquis sociaux (Dont certains datent d’un autre âge et n’ont plus rien à voir avec la réalité des emplois), à ce que d’autres puissent également accéder à l’emploi (Par exemple en supprimant les 35 heures – ça fait hurler, je sais, mais j’assume d’autant plus que dans mon dernier emploi, j’était payé 35, mais en faisait 50, voire plus -, en renégociant branche par branche, voire même entreprise par entreprise) en supprimant le seuil d’effectif, les CDI, en revoyant complètement (après publication de cette étude tellement explosive qu’on n’a pas osé la sortir) le système de représentation des syndicats (On le sait, en France, les syndicats sont à l’évidence peu représentatifs : moins de 8% des salariés appartiennent à un syndicat, essentiellement dans le secteur public ; le taux de syndicalisation tombe à moins de 2% dans le privé. Mais il existe des règles officielles de représentativité qui permettent à des minorités, qui font du maximalisme, de gérer une véritable rente de situation quitte à couler l’entreprise (cf. la SNCM, la SNCF (dont le sport favori est de gâcher les vacances d’autres salariés), les dockers de Marseille (véritable maffia népotiste et héréditaire) …Pourquoi croyez-vous que la CGT (« bras armé » d’un PCF qui se réclame toujours d’un système dont les régimes communistes ont montré l’horreur et la faillite) est contre les déclarations de Valls et de Macron).

Mais je le répète, tout ceci n’intéresse pas ces élus du peuple (Quel peuple au fait ? Celui qui regarde les débilités de la télé-réalité sur des écrans plats achetés avec l’allocation de rentrée scolaire, paye des smartphones à des gosses de 10 ans, claque son fric – y compris des aides sociales – dans les jeux à gratter ou des numéros surtaxés ?).

Ce qui intéresse ces rentiers-cumulards de la politique, c’est de durer en la jouant à gauche et en essayant de ratisser large en se montrant en pointe sur les questions sociétales (ce dernier point correspond à la stratégie qu’avait adopté Georges Bush pour gagner, sauf qu’il faut inverser les pôles), et en faisant de l’œil aux immigrés (ex. les positions sur la Palestine, preuve d’une compassion bien sélective car on attend encore que ces « droits de l’hommistes » et les humoristes communautaristes protestent contre les atrocités commises par ce nouvel et pseudo « État islamiste »).

Donc en effet, après eux, le déluge et peu importe que le bateau coule du moment qu’ils aient leur place dans le canot de sauvetage et une brassière. Mais en la matière, il risque d’y avoir pénurie, et les femmes et les enfants du peuple, y compris celles et ceux du « peuple de gauche », ne passeront pas d’abord.

 

Blog:nterm

Image  —  Publié: 18 juillet 2014 dans FAÇON PUZZLE
Tags:

 

RiposteJe signale que le terme de « génocide sioniste » – que pour ma part je trouve ignoble – a été employé par le Hamas et largement diffusé, sans autre commentaire, par les médias français.

Image  —  Publié: 12 juillet 2014 dans FAÇON PUZZLE
Tags: