Balles de fou, balles de foot

Publié: 20 juillet 2012 dans FAÇON PUZZLE
Tags:, , ,

Tir dans la nuque

Les troupes occidentales quittent progressivement l’Afghanistan, laissant les femmes afghanes à leur triste sort de, à quelques exceptions près, bêtes de sommes et de reproductrices dans les campagnes, de petites filles empoisonnées parce qu’elles vont à l’école, et de victimes d’autres atrocités qui nous ramèneront aux heures les plus noires du régime des Talibans. (il est curieux que d’aucuns réclament à cors et à cris que l’occident intervienne militairement en Syrie et se réjouissent, en même temps, qu’on enlève nos troupes d’Afghanistan) On a pu voir, dans les médias (on suppose que celui qui a filmé la scène a voulu saisir pour l’éternité cet épisode de ce qu’il considère comme un combat sacré pour la gloire et la domination de sa religion) l’assassinat, en Afghanistan, d’une femme sous prétexte d’adultère (condamne-t-on et exécute-t-on les hommes pour ce même motif ?). Cette abomination, ses motifs, son mode opératoire, glacent le sang. Elles s’inscrit dans la pratique des crimes d’honneur (certainement pas celui de ceux qui les perpétuent, les inspirent, les tolèrent). L’ONG Human Rights Watch en donne la définition suivante : « Les crimes d’honneur sont des actes de violence, le plus souvent des meutres commis par les membres masculins d’une famille à l’encontre de ses membres féminins, lorsqu’ils sont perçus comme cause de déshonneur pour la famille tout entière. Une femme peut être la cible d’individus au sein de sa propre famille pour des motifs divers, comprenant : le refus de participer à un mariage arrangé, le refus des faveurs sexuelles, la tentative de divorce — que ce soit dans le cadre de la violence conjugale exercée par son mari ou dans un contexte avéré d’adultère. La simple interprétation selon laquelle son comportement a « déshonoré » sa famille est suffisante pour enclencher une représaille. »

Mais force est de constater que cela ne semble pas soulever l’indignation de la bobosphère compassionnelle, qui ne concentre quasiment son indignation, assez curieusement là aussi, que sur le cas palestinien. Les femmes afghanes, les peuplades d’Amazonie, les chrétiens d’Afrique noire, les nord-coréens et d’autres tout autant, sinon bien plus à plaindre que les Palestiniens (dont l’autorité engloutit chaque années les millions de dollars de l’aide internationale), peuvent crever en paix. Mais nous reviendrons un jour sur cette question d’ « indignation sélective » qui mérite qu’on s’y attarde.

Hors jeu !

Autre événement récent, certes moins tragique mais tout autant symbolique : la pathétique décision de la Fifa (dont le vice-président, n’est autre que le roi Hossein de Jordanie, le prince Ali Bin Al Hussein), d’autoriser les joueuses à porter le voile, signe évident de discrimination. Contrairement à ce que disent les bons esprits capitulards, cela ne permettra pas à des femmes de jouer au football. Non, cela stigmatisera, en raison de leur sexe, celles qui le font déjà. S’ajoute à cela la honteuse approbation de cette mesure par Jacques Rogge, président du CIO, organisme maffieux n’en est pas à sa première infamie. Et que dire du manque de réaction, à ce jour, de Michel Platini, président de l’UEFA, et des instances du football français. Oh, je connais la réponse de ceux qui se réclament d’un « islam modéré » (j’aimerais savoir où les « modères » considèrent que commence l’ « extrémisme »). Les « modérés » disent que ces agissements ne représentent pas l’islam qui, comme toute religion, est multiple. Soit. Mais alors, que Recteur de la Grande Mosquée de Paris, tous les imams de France, les associations qui se réclament de l’Islam, les sportifs et les artistes tels que Zidane (on ne lui demande pas de faire des grands discours, juste quelques mots clairs et sans équivoque), Jamel Debbouzze (qui pourtant a maintes occasions de s’exprimer vu son  omniprésence médiatique)  les intellectuels – eux aussi médiatiques comme Tariq Ramadan – qui réclament la construction de mosquées comme un droit qui leur serait dû par la République une, laïque et indivisible (mais ne s’indignent pas quand on persécute des chrétiens dans les pays musulmans), oui, que tous ces musulmans modérés, en France et ailleurs, fassent entendre leur voix et condamnent clairement et solennellement ces infamies dans des pages entières des quotidiens, au journal télévisé, les prêches du vendredi.

Mais jusqu’à présent, on n’entend, comme toujours hélas en pareilles circonstances, qu’un effrayant silence. (Le même silence d’ailleurs de l’Église catholique quand, sous le gouvernement de Vichy, on a promulgué les lois antisémites et imposé le port de l’étoile jaune. C’était il y a plus d’un demi-siècle.)   Alors, sans doute, l’Islam, et ceux qui s’en réclament, seraient vus, en France, d’une autre façon, surtout si les musulmans eux-mêmes en observaient les principes.

Comme il est dit dans la sourate 4 AN-NISSA (Les Femmes) : « Allah demeure Accueillant au repentir et Miséricordieux. »

As-Salâm ‘aleïkoum

Publicités
commentaires
  1. alaind dit :

    Bonjour.

    Des exécutions « sommaires » il y en a eu, il y en a, de la frontière Mexicaine à la RDC, en passant par le Brésil et la Colombie.

    La condition, de la femme, et de l’homme est en bien des endroits piétinée en zones de non droit, et certainement en ce pays d’où « proviendraient » ces images.

    Mais, MAIS, il convient d’une part de regarder devant sa propre porte, et de ne pas se laisser aller les yeux rivés sur un document qui fleure la manipulation, il y en a tant d’autres qui circulent au marché de l’horrible information.

    La diabolisation de l’Islam est la sœur siamoise du racisme et la mise en avant de la supériorité de nos concepts contribue à accentuer des différences et creuser les fossés de la non communication.

    De lointaines tribus minoritaires pratiquant un Islam intégriste radical sert de toile de fond à de nombreuses polémiques, mais personne n’interdit les vitres teintées des limousines à travers lesquelles il est impossible de discerner le faciès d’un individu.

    Enfin, effectivement, il convient de s’indigner, il convient de lutter pour le respect de l’espèce humaine sous toute ses facettes, mais il est de rigueur de garder un esprit clair non affecté par de potentiels faux semblants.

    Cdlt.

    Alaind

  2. Monsieur,
    mon post répond largement, par avance, à votre « argumentation » tant elle est prévisible. Soit celle-ci n’est pas bonne (c’est possible, mais je persiste et signe), soit vous y êtes inaccessible (c’est possible également, un peu d’introspection critique ne fait jamais de mal).
    A moins que vous ne soyez que le prête-nom de ces officines chargées de faire de la veille thématique sur le net et d’y répandre leur idéologies, sans un quelconque souci de dialogue.
    J’ajoute que l’on peut toujours dire que Staline et Mao et leurs cliques n’étaient pas les « vrais » communistes, que Torquemada et les membres de l’Inquisition n’était pas un « vrai » chrétien, que les nazis n’étaient pas les » vrais » Allemands (ceux de Goethe, de Schiller, etc… mais quand on voit les images du stade de Nuremberg, où étaient les autres ?), que Vichy n’était pas la France, etc. etc.
    Je concluerai donc en évoquant une de mes maximes favorites, issue du film ‘Le Président » d’Henri Verneuil et immortalisée par Jean Gabin : « Y’a aussi des poissons volants, mais qui ne constituent pas la majorité du genre ». Et bien, c’est au genre de ne pas laisser ce type de poissons voler, tuer et commettre autres atrocités. Voilà au moins un domaine où la notion de « communauté » pourrait avoir une justification dans notre République.
    Ce serait infiniment plus utile que de se mêler de la façon dont doivent s’habiller les femmes, des fréquentations de sa sœur et des menus des cantines scolaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s