Contribution patriotique

Publié: 10 septembre 2012 dans FAÇON PUZZLE
Tags:, , , ,

Je laisse aux spécialistes le soin de commenter l’allocution de François Hollande à TF1. On pourrait penser que cette communication en direct à destination des Français se veuille suffisamment claire pour être immédiatement comprise par la grande majorité de la population, mais il faut bien que les observateurs (nouveaux ou anciens) et les commentateurs fassent leur métier. Pour ma modeste part, j’avoue que cela ne me paraît pas tout à fait superfétatoire, tant il est vrai que, comme l’avait déclaré, avec la suffisance qui le caractérise, VGE en présentant son budget du temps où il était ministre des finances et en citant Victor Hugo : « Ces choses-là sont rudes. Il faut, pour les comprendre, avoir fait des études ». (cf. La Légende des siècles, les Pauvres Gens))

Deux choses cependant m’interpellent, comme on dit dans la bobosphère :

1° : on pourrait s’imaginer qu’avec leur réservoir d’experts, le travail fait avant et pendant la campagne, les socialistes et le candidat avaient bien étudié, examiné, prévu, fixé nickel-chrome  les modalités de la taxation à 75 % . Or on a l’impression que Bercy , Solférino et compagnie découvrent la complexité de la chose. Cela fait quelque peu désordre et improvisation.

2° : on a parlé d’en exempter les artistes et les sportifs. Outre le fait que cela viole le principe de l’égalité devant l’impôt (mais à l’évidence, ces deux catégories ont leurs entrées à Matignon, Bercy et l’Elysée, via les people et la gauche caviar), j’ai été pour ma part profondément choqué que ces personnes, qui ont les revenus les plus scandaleusement élevés, selon des critères qui défient toute logique d’utilité sociale, puissent ainsi bénéficier d’un véritable privilège. (on m’a accusé de « vomir » dans ce blog, mais pardonnez-moi, là encore, d’être écœuré, d’autant plus qu’en l’espèce, ce n’est pas moi qui me gave).

Les artistes constituent en effet une nouvelle aristocratie avec les deux principales caractéristiques de l’ancienne avant la nuit du 4 aout 1789 : 1° des privilèges face à l’impôt (v. plus faut) et 2° l’hérédité. À quelques exceptions près, tous les chanteurs (ses) acteurs(rices) de cinéma, de théâtre, familiers de plateaux télé, etc… sont des « filles et des fils de » (qui d’ailleurs nous expliquent, les pôvres, à quel point « c’est difficile de se faire un prénom ». Ben voyons, on va les plaindre !).

Ah, il faut les voir, contents d’eux, se goberger à longueur de talk shows, cher Drucker, cher Ruquier, sur Canal, entre « rich and famous », se congratuler, se promotionner l’un l’autre, se renvoyer les ascenseurs dorés,faire leur numéro, hilares, dopés à la coke, au fric et à la célébrité, sachant que chaque minute de présence leur rapporte plus que certains ne gagnent en un jour, voire davantage. Quasiment pas une émission (y compris sur le service public, et même à France Culture ou Arte) qui ne soit, directement ou indirectement, prétexte plus ou moins camouflé, à la promotion de leur film, de leur bouquin, de leur disque. Et vas-y que je t’invite dans mon émission, et que tu m’invites dans la tienne. Et vas-y que je passe à la télé pour la seule raison que … je suis déjà passé à la télé. Et à chaque fois, ça rapporte, avec l’argent de la redevance, mais aussi avec l’argent de la pub (et donc là aussi le nôtre puisque la pub, comme la redevance, c’est nous qui la payons dans le prix d’achat des produits).

Baste. Il semble que François Hollande, dans doute alerté par des remontées montrant que je ne suis pas le seul à m’indigner, ait décidé que les dieux du stade et les étoiles du showbiz allaient eux aussi verser leur « contribution patriotique » à l’effort collectif. C’est bien le moindre qu’ils puissent faire. On verra ce qu’il en est et je compte sur les « facts checkers » (puisque à présent, comme avec le ridicule« Hollande-Bashing » au llieu de « dénigrement », il semble qu’il faille parler anglais en politique) pour suivre cette affaire qui, avec celle du cumul des mandat, est hautement symbolique pour un gouvernement « de gauche ».

Publicités
commentaires
  1. tout à fait d’accord Thierry…heu! Dromard! Patrick M

  2. Il m’agace, Patrick, à piquer ainsi mon identité ! Grrrr…

    Les invitations qui m’horripilent le plus dans les différents talk shows sont celles des animateurs des autres émissions : la télé qui se regarde le nombril.

    Quant à l’impôt, je crois que l’explication qui avait été donnée et qui, je suppose, aura pour conséquence l’aménagement de cette nouvelle fiscalité, tient au fait que les milieux artistique et sportif ne produisent pas forcément des revenus réguliers. J’explique, Commandant : ça ne veut pas dire que j’approuve !

    • J’échange volontiers les « revenus irréguliers » d’un joueur de Ligue 1 (et même 2,3, etc…. contre ma retraite « régulière », et je ne parlerai pas (car c’est tabou) du scandale des intermittents, acteurs autoproclamés, qui, comme didait Desproges, n’ont pas de boulot sous prétexte qu’ils n’ont pas de talent, ce qui explique qu’il n’est pas reconnu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s