C’est un métier (avec beaucoup d’amateurs)

Publié: 10 novembre 2012 dans FAÇON PUZZLE
Tags:,

Pour avoir été longtemps dans la communication politique (certes à un niveau très modeste), je suis toujours effaré par les fautes commises par des communicants évoluant à des niveaux bien plus élevés et dont on pourrait s’attendre, vu leurs salaires (le mien ayant toujours été également fort modeste, ce qui n’a pas empêché que mon patron ait été toujours réélu au Ier tour sans pour autant m’augmenter .Je ne m’en attribue pas évidemment le seul mérite, mais en cas de défaite, je sais à qui on l’aurait attribuée), qu’ils fassent preuve d’une compétence quasiment sans faille.

 Quelques exemples parmi tant d’autres :

FAUTES DE GOÛT

On se souvient peut-être du clip présentant Laurent Fabius comme « jeune et cool » circulant en moto. (Bizarrement introuvable sur internet, mais je n’y ai pas passé la nuit). Bien entendu, on n’a pas tardé à savoir que cette moto, une 125 C3  « Custom » (quasiment un jouet pour les « vrais » motards), avait été louée pour l’occasion et que la limousine restait le mode de déplacement habituel de Lolo qui est, une fois de plus, passé pour un bourge qui veut faire peuple.

Autre exemple, la transformation de Ségolène Royal en prêtresse « new age », qui a fini de la décrédibiliser aux yeux de ceux qui ont un minimum de sens commun, à l’inverse de ses bobofans, semblables aux adorateurs délirants d’une secte californienne.

 Que dire de Sarko fraîchement élu qui ne trouve rien de mieux que de fêter cela au Fouquet’s et sur le yacht de Boloré ?

Les Niçois amateurs de jazz se souviennent peut-être d’Estrosi qui, sur scène, avait désigné Dee Dee Brigewater comme étant la mère de Diana Ross. Le même, alors qu’il était ministre de l’industrie, lors d’un meeting en Saône-et-Loire, avait appellé à voter François Patriat, président… socialiste du Conseil régional. (Estrosi improvisait sans doute – grave erreur ! – ce qui montre qu’il ne faisait pas confiance à ses propres communicants).

  Et DSK, avant ses galipettes new-yorkaises, qui, futur candidat socialiste à la présidence de la république, s’affichait avec un conseiller roulant en Porsche Panamera ?

 FAUTES D’ORTHOGRAPHE

L’orthographe n’est, semble-t-il, pas le fort des collaborateurs des ministres et de ceux-là mêmes qui signent les lettres qu’on leur présente :

Par exemple, Luc Chatel, alors ministre de l’Éducation nationale, dans un dossier de presse :

– « La rèforme (sic) de l’enseignement primaire, qui est entré en application à la rentrée 2008, s’appuie sur des horaires et des Les programmes, redéfinis par arrêtés du 9 juin 2008 qui s’articulent avec les sept grandes compétences du socle commun. »

– « En 2009 se sont 214.289 élèves qui ont suivi… ».

 Et rappelons qu’en décembre 2008, Vincent Peillon, notre actuel ministre de l’Éducation nationale, avait descendu en flammes le texte d’orientation de Martine Aubry, toute récente première secrétaire du PS, en stigmatisant le fond comme la forme de ce texte « qui ne fait aucune proposition, qui dès la première page comporte plusieurs fautes d’orthographe, oublie le thème de l’Éducation ».

 N.B. : bien entendu, je fais, comme d’autres, des fautes d’orthographe, mais je ne prétends pas jouer dans la cour des grands.

ÇA L’AFFICHE MAL

Depuis toujours, j’ai constaté la consternante nullité des affiches et des slogans du Parti Communiste, parfaits contre-exemples en matière de visuel de communication politique. (Et l’ère Mélenchon n’a pas fait exception).

ERREURS DE TRADUCTION

Et l’on vient d’apprendre que dans la lettre de félicitations de François Hollande à Obama, il y a une formulation erronée dans la conclusion manuscrite « Friendly François Hollande » au lieu de « Friendly yours » , qui est, de plus, redondante avec la phrase précédente (« sentiments amicaux »). J’ajoute avoir, en sus, noté quelques erreurs de ponctuation : pas de virgule avant « mais », après « nouveau mandat », répétition de « pour », virgule avant « et », pas d’accent sur le É majuscule d’ « États-Unis », alors qu’il y est dans « PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE » (en-tête). Je passe sur la médiocrité générale de l’expression.

Comment, dans la flopée de conseillers, d’experts, de directeurs de ceci, de chefs de cela, il ne s’en trouve pas un capable de rédiger correctement et de vérifier ce genre de missive. À ce niveau de responsabilités, c’est affligeant et révélateur.

Remarquons qu’en 2010, Sarko avait dit à Hilary Clinton, parlant de la pluie qui tombait à verse : « Sorry for the time » au lieu de « Sorry for the weather ». Sarko n’a jamais lu « La Princesse de Clèves » et il n’a pas bien lu son manuel d’anglais de 6ème.

Heureusement, le probable futur Secretary of States – le ministre des Affaires Étrangères des États-Unis – John Kerry, maîtrise donc assez bien notre langue : sa mère a été élevée en France, et lui-même, durant son enfance, a passé de nombreuses vacances à Saint-Briac-sur-Mer en Bretagne, quasiment en France donc. (Je plaisante !).  Donc Hollande pourra se passer d’interprète.

OUPS ! MAUVAIS FICHIER …

Pour sortir de l’hexagone, on apprend également que l’équipe de Romney a, par erreur, mis en ligne, au lendemain de la défaite de leur patron, le site web prévu en cas de victoire (oups !), tout comme il a fallu, pendant la campagne,alors qu’il allait conclure un discours qu’il n’avait bien sûr pas écrit, mais sans doute au moins relu, qu’un aide lui passe subrepticement un papier pour lui rappeler de parler de l’ouragan Sandy qui venait de ravager la côte Est.

ON EFFACE TOUT ?

Au moins, François Hollande, quand il rencontrera cette crapule de Bouteflika à la tête de la ploutocratie maffieuse qui confisque la rente pétrolière, pourra s’entretenir dans la « langue du colonisateur » avec le président algérien, le sujet principal de discussion étant repentance contre pétrole (La pommade française contre l’huile algérienne, avec en prime quelques votes socialistes de plus dans les cités).

J’attends de voir comment le gouvernement va communiquer sur ce thème.

Publicités
commentaires
  1. Deux billets quasi en même temps ? Pour en avoir été trop longtemps privé, on apprécie !
    On va quand même un peu paniquer avant de mettre des commentaires : et si on faisait une faute d’orthographe ? Aïe ! Se fera-t-on taper sur les doigts ?

    La bourde la plus rigolote est celle de la mise en ligne du site prévu en cas de victoire de Romney : mais en même temps, c’est celle dont on sait qu’elle peut le plus facilement arriver. Il faut faire vite, on est fatigué, une mauvaise manip, et vlan !

    Par contre, je n’ai toujours pas compris ce qui avait pris à Ségolène quand elle avait endossé sa tunique bleu ciel. D’ailleurs, je n’en suis pas encore remise !

    • Bien entendu, Errare humanum est, mais à partir d’un certain niveau, quand c’est son boulot (et non quelque chose que l’on fait la nuit, après une journée de travail, et le tout reste, suivez mon regard…), qu’on est grassement payé pour cela, qu’on a toute une équipe, c’est tout de même difficilement compréhensible.Cela relève quasiment de l’acte manqué.
      Comme dit dans mon post, elle non plus ne s’est pas remise de sa tunique bleu ciel, même si avec l’aide du journal Le Monde et donc de son ami Pierre Bergé, elle prépare et annonce son come-back, qu’elle estime, urbi et orbi, inévitable et indispensable à l’avenir politique de son ex, qui est entre la (sic) marteau et l’enclume.
      Et le jeu du week-end ?.????

  2. alaindu dit :

    Haaa, la bravitude de Ségolène n’a pas été récompensée, et c’est vrai qu’il ne lui manquait plus que le paquet de Camel et le papier à rouler magnum …. Ceci dit tout le monde avait compris, ou presque.
    Il y avait aussi notre Corrézien qui en son temps voulait mettre un frein à… l’immobilisme, ce qu’il a à peu près fait.

    Des fautes, j’en croise à longueur de mon temps de travail, des vertes et des pas mûres, il y a le fleuron du SPS de chantier (celui qui entre autre surveille la sécurité, l’hygiène des compagnons) qui cite officiellement en compte rendu à l’entreprise avec multi-diffusion y compris aux hospices civils: « Veuillez régulariser vos clandestins… » Certes, la faute n’est pas ici dans l’orthographe.

    Et puis ce super chargé de projet qui dans un compte rendu officiel traitant de sismique dans la construction d’un hôpital en Guadeloupe, ponctue sa missive à l’architecte: « Bonne fêtes de fion d’année ».

    Là c’est drôle.

    Mais effectivement, la rigueur semble se perdre, et l’erreur, si humaine, à trop de répétition laisse un doute sur la pleine capacité à.

  3. Oups ! J’ai oublié le jeu du week-end ! Je vais essayer de trouver quelque chose…

  4. Claudio dit :

    Bien, disons tout de suite que ça peu aussi m’arriver.. mais moi, je ne suis pas né Français et ne suis allé à l’école que très peu de temps (C’est ma bouée de secours. Imparable. Si besoin j’ajoute que nous étions très pauvres et que mon père a quitté l’école à 9 ans et ma mère n’y a jamais mis les pieds. Là, en général, ça passe très bien)
    Bref, je suis aussi un vieux grincheux là-dessus. Comme tu dis, c’est encore plus insupportable lorsqu’il s’agit de professionnels.
    Les sous-titres des reportages d’information à la télé sont aussi un régal dans le genre.
    Le pire, disons le plus incompréhensible, ce sont les fautes sur les enseignes des commerces. Des choses énoooormes parfois. Pourtant la commande a dû passer par quatre ou cinq mains minimum.
    Bon… maintenant je me relis avant de publier 😉

    • Oui, en effet, les erreurs dans la pub, à la télé ou dans les journaux sont tout autant étonnantes quand on sait, comme tu le dis, le nombre de gens qui sont censés vérifier. Mais peut-être justement est-ce la raison des erreurs. Comme disent mes ancêtres Italiens : « I più di culi, i più di merda ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s