et Dieu dans tout ça ?

Publié: 16 décembre 2012 dans FAÇON PUZZLE
Tags:

Il ne s’agit pas de faire de la rationalité une religion à l’instar de celles dont elle entend démontrer les contradictions et les illogismes, mais la glaçante tuerie de Newton force à s’interroger sur la façon dont fonctionne l’esprit de certains croyants.

Beati pauperes spiritu

shooting4L’on a vu à la télévision les habitants de Newton se rassembler pour prier. Or, quand on prie, c’est que l’on croit à un Dieu intercesseur dans le quotidien des hommes et des femmes, ce même Dieu qui a laissé un malade tirer au fusil d’assaut sur des enfants. On peut constater d’ailleurs la même chose dans une émission TV quotidienne sur NT1, importée des États-Unis, « Les enquêtes impossibles », basée sur l’utilisation des preuves médico-légales, dans lesquelles on voit les mêmes personnes dont on a tué et/ou violé l’enfant, remercier Dieu d’avoir permis à la police et à la science de démasquer l’assassin, sans se demander, à l’évidence, pourquoi ce même Dieu a laissé se perpétuer cette horreur. Même chose pour les rescapés des tremblements de terre et autres catastrophes. Je ne prétendrais pas résoudre ici la question – fondamentale – de la foi et du mal (sur « la souffrance infligée à ces innocents », je renvoi, entre autres, à Camus), mais l’on voit bien à quel point la religion relève, pour beaucoup, de refuge et de rempart contre les conclusions terribles, pour la condition humaine, d’un raisonnement logique. Bienheureux, en effet, les simples d’esprit.

Et même sans invoquer la religion, citons les déclarations de l’une des personnes interrogées, un ancien shérif devenu marchand d’armes (je plains sa femme), qui affirme que si quelqu’un dans l’école avait eu une arme, il aurait pu abattre le tireur. On imagine la scène, avec des gardes armés patrouillant dans les écoles primaires, transformant à l’occasion les couloirs et les salles de classes dans une scène digne d’un film de Martin Scorcese.

Or, à l’évidence, si le tireur potentiel n’avait, lui, pas pu se procurer un fusil d’assaut quasiment comme on achète un sèche-cheveux, il n’y aurait pas eu besoin d’utiliser une arme contre un acte qu’il n’aurait pu commettre. CQFD.

 NRA-Armed-With-PrideNos bons esprits hexagonaux, toujours prompts à donner des leçons aux autres, surtout aux méchants Américains, reprochent à Obama la tiédeur de ses propos à l’égard des possesseurs d’arme à feu et, par conséquent, du lobby que représente la NRA. Lutter de front contre ce lobby qui exploite les fantasmes, les peurs réelles ou imaginaires de l’Américain moyen serait tout simplement suicidaire politiquement. (Or comme me disait un de mes anciens patrons, ancien responsable syndical au plan national, « En politique, on n’ouvre pas des fronts si on n’est pas sûr de gagner »). Donc on se retrouverait avec un président du genre de Bush ou de Romney, et toujours avec le même lobby, avec une législation encore plus laxiste sur les armes et en prime la politique anti sociale que souhaitent les Républicains. On m’excusera de préférer l’imparfait Obama pour tenir les rênes du pays le plus puissant de la planète.

 Chez nous, je vois mal notre président, de plus en plus normal, (mais il paraît que Ségolène Royal « attend un ministère », nous sommes sauvés !) lutter contre le lobby des chasseurs qui, au nom de l’équilibre de la nature qu’ils prétendent protéger, tirent sur des oiseaux, des lièvres ou des chamois (avec un fusil à lunette). Les rares chasses utiles, comme les battues au sanglier, sont généralement des fiascos. Les-InconnusIl faut savoir qu’en France, en période de chasse au tir (septembre à février), les chasseurs tuent donc plus d’une personne par semaine et en blessent près d’une par jour ! (et pourrissent la vie des promeneurs et des riverains des zones de chasse. Je ne peux m’empêcher de penser à l’excellent sketch des Inconnus).

Rien à voir certes avec les tueries dans les écoles aux États-Unis car il s’agit en France d’accidents de chasse et non, comme à Newton et ailleurs, d’actes délibérés.

Mais mutatis mutandis, on ne s’attaque pas plus au lobby des chasseurs (et à d’autres) en France qu’on ne s’attaque à celui des armes aux États-Unis. Et celui des chasseurs français est numériquement et financièrement bien moins puissant que la NRA, mais à la campagne, il peut décider de l’élection d’un maire ou d’un conseiller général.

Omerta mère  !

KalachnikovOn le sait désormais,  le nouveau « satus symbol » dans nos banlieues n’est plus la paire de Nikes dernier cri, mais la Kalachnikov (à peine plus onéreuse), la même arme des talibans de tous poils, généralement en provenance des Balkans et qui pénètrent donc assez facilement en France. Par quelle filière ? On s’en sert au mieux pour attaquer les bandes rivales (ça « dératise » comme dit audiardesquement l’excellent Maurice Biraud dans « Fleur d’oseille »), au pire les convoyeurs de fonds ou des commerces. Ce n’est plus de la « simple » délinquance. On frise la guérilla urbaine.

Et que dire de la Corse, où nombre de familles possèdent un véritable arsenal. J’avais, il y a bien longtemps, un collègue Corse marseillais qui avait renoncé à aller dans son village natal pour les fêtes suite à la terreur de ses jeunes enfants devant les tirs de mitraillettes et d’armes de poing de gros calibre utilisées par la famille et les autres villageois pour « fêter » le Nouvel An, et qui craignait que sa progéniture ne découvre une arme chargée en farfouillant, comme le font souvent les gosses, dans la maison.

Les carabiniers italiens ont commencé à lutter, avec plus ou moins de succès, mais c’est au moins un début, contre la maffia en ratissant les villages pour trouver les armes.

Corse 2Hélas, gageons qu’en France, si la même méthode était utilisée en Corse ou dans les cités, non seulement certains crieraient à la stigmatisation de certaines communautés, mais celles-ci seraient de toute façon prévenues par ceux de leurs membres qui sont dans les rouages de l’État.

Donc, malgré des déclarations de Taubira et de Valls, ne nous faisons pas d’illusions, ça continuera à flinguer au coin des rues, dans des embuscades ne laissant aucune chance aux victimes, et sur l’île comme sur le continent, la seule loi qui sera respectée sera celle du silence.Corse

 Ainsi, nous n’avons de leçon à donner à personne et, « là-haut », personne ne ressuscitera ces malheureux enfants ou n’empêchera que cela ne se renouvelle.

 Tristes perspectives dont je dois l’avouer, le fait que les homos vont désormais pouvoir convoler en justes noces avec l’onction de la République à défaut de celle de l’Église, ne me console pas…

Publicités
commentaires
  1. En effet, tristes perspectives. Cependant, pourquoi ne pas avoir la même indulgence pour l’exécutif français que pour le Président américain ? On peut aussi préférer l’imparfait Hollande au duo Fillon-Copé, ne serait-ce que, chez nous aussi, pour la politique sociale ?

    Merci pour le lien vers le sketch des inconnus. Il y a deux ans, à l’occasion d’un billet un peu ironique qui traitait anecdotiquement des chasseurs, j’avais failli faire de même. Finalement je m’étais rabattue sur une chansonnette… http://boymottard.wordpress.com/2011/01/27/une-etrange-omission/

  2. Certes, mais n’éprouve-t-on pas de l’ « indulgence » devant une faute ou des insuffisances ?

  3. marie neihouser dit :

    Bonjour,

    doctorante en science politique à l’Université Montpellier I (laboratoire CEPEL CNRS), je réalise une thèse sur la blogosphère.
    En acceptant de répondre à ce questionnaire (temps estimé : 15 min), vous apportez une aide précieuse à mes recherches.
    Vos réponses seront traitées de façon confidentielle.

    En vous remerciant,

    Voici le lien vers le questionnaire :

    https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?formkey=dHZZSVdhWGxzZjZMbmluTXVWVkFGV0E6MQ#gid=0

    Cordialement,
    Marie Neihouser

  4. alaindu dit :

    Et Dieu? Est une question qui appelle à réponse, mai de qui? En est une autre. Qui est à même de répondre à cette question?

    Un jour une idée est passée, une recette, une méthode, une astuce … simple: pour trouver la vérité, il est inutile de lui courir après, il suffit de démasquer ce qui n’est pas une vérité, et incidemment, l’usager de la méthode se retrouvera au plus proche de La réponse.

    Dieu n’est pas la sécurité, qu’elle soit sociale ou civile, il n’est que peu humain et il est même possible qu’il ne fasse pas grande différence entre « nous » et un vase de fleurs contenant paramécies.

    Bref, il n’est pas là pour faire des tours de magie pour déplacer cette chaise ou la faire léviter, il n’est pas tout puissant pour faire le cirque ou le clown. Il n’est pas non plus un vieux personnage barbu assis sur un fauteuil au secours de la veuve et de l’orphelin.

    Cela étant, l’usage de notre conscience, de notre sensibilité, nous amène à sentir, penser, expérimenter qu’un … Un, Une force, Un principe, Une Architecture, que sais-je une intime constitution de ce qui EST, vivant ou inanimé (si l’inanimé toutefois existe), EST, et ceci bien au delà de ce que nous pouvons percevoir.

  5. Cendrillon dit :

    Je suis d’accord avec vos interrogations, mais je crois bien que Dieu n’est jamais Bon avec ceux qui cultivent la loi de la haine et de la violence… Il serait temps que ce monde (c-à-d nous tous où que nous soyons) se remette en question avant d’espérer une intervention Divine, il faudrait peut-être que ce monde reconnaisse qu’il a atteint le summum de l’horreur. Il n’y a qu’à voir tous ces jeux vidéo horribles, vendus à des jeunes sans états d’âme, ces téléfilms bourrés de scènes de crimes à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, ces personnes qui n’osent plus dire bonjour, pardon et merci, et tous ces hommes qui ne se supportent plus… il me semble qu’il ne faut s’en remettre qu’à nous-même et là on pourra peut-être espérer que Dieu nous aide…

  6. D’accord avec toi globalement et plus particulièrement sur l’imparfait Obama et l’incroyable sketch des Inconnus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s