Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ?

Publié: 19 février 2013 dans FAÇON PUZZLE
Tags:,

aff PCDepuis toujours, les affiches du Parti communiste français m’ont laissé perplexe.  Elles ont oscillé entre le style réalisme soviétique et la modernité d’artistes plus ou moins compagnons de route comme  Fernand Léger. Ces dernières ont une indéniable qualité artistique, mais je suis sceptique sur leur efficacité politique, qui est  l’objet même d’une affiche. D’autres enfin sont d’une complexité graphique (trop de texte) qui les rend illisibles.

Or, depuis quelques temps, il semble que l’on soit  dans le conceptuel subliminal. Il y a peu, en roulant, j’ai vu les dernières affiches du PCF sur la pile d’un pont (car si le PC local s’affiche également écolo, il pratique allègrement l’affichage sauvage).

aff PCF 2

J’avoue avoir du mal à en saisir le message de la formule « Je suis communiste et ça fait du bien ».

Ça fait du bien à qui ? À celui qui est communiste ? La carte de membre du PCF agit comme un sex toy ? L’appartenance au PCF est-elle euphorisante (je n’en ai pas l’impression quand je les vois tracter ou discuter). Ça défoule, ça déstresse, ça soigne, ça donne un sens à sa vie, comme la religion ?

Et   » Le force du partage « , cela signifie quoi ? L’union fait la force ? Bonjour le cliché !

Ça fait du bien aux autres, voire même au pays tout entier ? Cela change notre quotidien ? Cela fait-il avancer les choses ? On a vu le résultat derrière le Mur de Berlin…

 Ce pays est bien ingrat puisqu’il avait gratifié la candidate communiste, Marie-George Buffet, de 1,93% en 2007 et le candidat populiste du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, d’environ 11 % au 1er tour 2012. Là aussi, les résultats ont été à la hauteur des affiches. « Place au peuple », « Prenez le pouvoir » relève de l’incantation, pas de l’argumentation politique. Quant à la photo du candidat avec le slogan « Je vote Mélenchon », on est en plein lapsus nombriliste.

Mel

 Comme j’ai du mal à croire qu’il n’y a que des idiots et des incompétents qui s’occupent de la communication au PCF, je me dis que celui-ci doit tomber dans le pire des pièges pour les candidats politiques : faire travailler les petits copains auxquels on n’ose pas dire non ou qui vous renvoient l’ascenseur quand on n’est plus dans le cadre du remboursement des frais de campagne et qu’il faut imprimer à moindre frais notamment dans le cadre d’un budget communal.

Sur ce, pour ma part, je ne crois pas au mythe généré par la célèbre affiche de 1981 « La force tranquille », due à Jacques Séguéla, celui qui dit qu’il a réussi dans la vie parce qu’il avait déjà une Rolex à 40 ans. (le premier a bénéficier d’une publicité, c’est le publicitaire).

Certes, une bonne affiche ne nuit pas, mais elle ne fait pas une élection, et ce de moins en moins à l’heure d’internet et des réseaux sociaux. Là aussi, les premiers à profiter véritablement des affiches, ce sont les imprimeurs (mais ça leur permet à peine de subsister) et les marchands de colle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s