Et Satan conduit le bal…

Publié: 8 janvier 2014 dans FAÇON PUZZLE
Tags:, , ,

Dieudonne-voit-en-Gueant-son-attache-de-presse_mainstory2Il est un peu trop réducteur de ne s’en prendre qu’à la sinistre personne du seul Dieudonné (Tu parles d’un cadeau !). Celui-ci fait comme des stratèges du marketing, des groupes ou des hommes politiques, et d’autres humoristes. Il semble d’ailleurs qu’en France, l’humour tel que pratiqué par les amuseurs faisant de la « stand up » ou les chroniqueurs des différentes émissions type Ruquier, Petit journal de Canal +, etc.) consiste de plus en plus à insulter les gens et/ou à dire des grossièretés et plus généralement à enfoncer les portes ouvertes du politiquement correct ou de la vulgarité).

Bref, tous visent un cœur de cible, c’est à dire un groupe homogène rassemblé autour de quelques idées simples (ou plutôt simplistes) et dont on flatte l’égo ou le cerveau primaire. Cela fonctionne très bien. C’est facile et rentable (on apprend que Dieudonné à probablement organisé son insolvabilité en transférant de l’argent au Cameroun où je doute fort qu’il serve à aider au développement du pays).

Or, mutatis mutandis, c’est exactement comme ceux qui pensent que Hitler, Staline, Mao ou Pétain étaient seuls responsables des massacres ou des exactions perpétrés à leur instigation, de par l’idéologie qu’ils répandaient ou les pouvoirs qu’ils détenaient. Or bien évidemment, aucun de ces dictateurs ne se chargeait lui-même des sales besognes, en faisant la tournée des camps de concentration, des goulags aux fin fonds de la Sibérie, des camps de rééducation ou en dénonçant et en traquant les juifs ou les résistants de l’hexagone.

Il a bien fallu des exécutants (et beaucoup d’exécutants) pour « simplement suivre les ordres ». Il n’y a qu’a voir les bandes d’actualités montrant les foules immenses, de tous âges et de toutes conditions) acclamant le Führer pour se convaincre de la quasi unanime adhésion du peuple allemand à ce régime ubuesque et délétère.den15_nuremberg_001f

La recherche historique a montré que la Wehrmacht a largement contribué aux atrocités commises sous Hitler). Et en ex-Union Soviétique, les nostalgiques de Staline sont nombreux, et l’immense portrait de Mao, responsable de famines qui ont tué des millions de Chinois,  trône toujours Place Tian’anmen.

Petain_Nancy44En France, les foules acclamaient Pétain, la haute fonction publique, le Patronat (En recevant ses représentants après la Libération, de Gaule aurait dit « Je n’ai pas vu beaucoup d’entre vous à Londres messieurs »), la Magistrature, la Police, la Gendarmerie, etc. ont largement participé à la politique de collaboration et notamment à l’exécution de la législation antisémite et la traque et l’élimination physique, après torture, des résistants.

Certes, il y a eu des exceptions, mais pour citer Audiard qui fait dire à Jean Gabin dans le passage culte du fil « Le Président » : « Il y a aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre ».

Donc, si Dieudonné est ce qu’il est, c’est qu’il a du public, et un large public, qui semble donc avoir comme dénominateur commun l’antisémitisme.

J’ai déjà dans ces colonnes largement dénoncé cette escroquerie – pardon, cette infamie – intellectuelle qu’est la confusion intentionnelle ou inconsciente antisionisme/antisémitisme.

Mais d’où vient ce nouveau terreau propice à nourrir cette « Bête infâme » qui ne meurt jamais ? Et bien notamment de l’idéologie largement répandue non seulement dans l’extrême droite (Cela, ce n’est pas nouveau et c’est, si j’ose dire, dans sa nature), mais aussi, et ce depuis longtemps, de l’extrême gauche et même d’une bonne partie de la gauche « normale ».

ici-aux-cote-de-l-ex-president-iranien-dieudonneSous couvert de défense de la « cause palestinienne », qui a viré pour beaucoup à la monomanie, on a largement répandu et développé, dans toutes les couches de la population, toutes catégories sociales confondues,  un antisémitisme portant le masque complaisant de l’antisionisme. Le fils d’amis « de gauche », gentil garçon, dont je m’étonnais – non sans quelque malice je l’avoue – qu’il porte parfois un keffieh façon Arafat (qui n’a pas été empoisonné, mais a planqué en Suisse les sommes énormes détournées de l’aide aux Palestiniens et dont sa veuve doit bien, peu ou prou, profiter), a récemment qualifié lors d’une discussion qui s’en suivit, carrément de « génocide » la politique israélienne envers les Palestiniens. Il est étudiant, ceci explique peut-être cela, les jeunes étudiants idéalistes (et naïfs), c’est de leur âge, étant un cœur de cible privilégié de la propagande de l’extrême gauche.

(On attend encore les prises de positions de cette grande gueule de Mélenchon, qui pourtant a un avis sur tout,  ou bien  du penseur des cités Djamel Debbouze,sur cette question.)

Or, en conjuguant le fait qu’une bonne partie de la gauche, y compris des membres du Parti socialiste, de concert avec le Parti communiste (discutez donc avec un déporté « politique » – i.e. dans de nombreux cas communiste – de ce qu’il pense de la place faite aux juifs dans l’histoire de la Déportation) et les trotskistes (Ce qui doit faire retourner leur mentor, alias Lev Davidovitch Bronstein – qui a ordonné, du temps de sa splendeur notamment durant la guerre civile russe, une bonne dose d’atrocités – dans sa tombe mexicaine) avec la haine des juifs fort répandue depuis toujours dans le monde musulman (Et oui, les noirs comme Dieudonné, mais aussi les arabes peuvent aussi être racistes, ce sont des hommes comme les autres. J’ajoute que ce n’est pas parce que l’on cohabite, comme dans l’ancienne Alexandrie ou l’ancienne Andalousie, que l’on s’aime ou que l’on se respecte.images Et j’invite d’ailleurs à regarder de plus près la position des dirigeants musulmans à l’égard de l’Allemagne nazie), on se retrouve dans notre beau pays de France avec le phénomène Dieudonné, en ajoutant à la sauce, et ce n’est pas son moindre ingrédient, le « droit à la différence » et le fait que la gauche – jouant en cela à l’apprenti sorcier – a choisi les minorités comme cœur de cible électorale. Elle va le payer très cher (et le pays aussi hélas).

Évidemment, cela a du mal à s’intégrer dans le schéma classique d’une vision angélique de ces pauvres banlieues peuplées d’ « exclus » présumés innocents de tout (ou plutôt responsables de rien) victimes du racisme des Français (d’origine européenne). Or la « littérature » et la vulgate antisémites circule largement dans les cités, sur les blogs et si l’on faisait un micro trottoir en caméra cachée sur la question auprès des jeunes des cités, on n’oserait pas le diffuser à l’antenne tant les réponses seraient révélatrices du sentiment général. (J’ai une amie d’origine tunisienne qui m’a dit avoir été totalement horrifiée parce que les jeunes maghrébins de sa cité – qui est loin d’être la plus « sensible » de la région – disent sur les juifs.). iran_nazis
C’est d’ailleurs, là-aussi mutatis mutandis, le reflet de ce que l’on trouve dans nombre de pays arabes où ce type d’ouvrage se trouve dans la devanture des librairies, et il ne faut donc pas s’étonner que la gestuelle nazie se retrouve dans les groupes terroristes pratiquant le djihad.

Dans leur immense majorité, les Arabes méprisent les noirs (Ils ont d’ailleurs largement contribué depuis toujours, et contribuent encore, à leur mise en esclavage (L’histoire de l’esclavage mérite de dépasser certaines idées reçues, ce qui certes n’enlève rien à la culpabilité de ses auteurs européens à l’époque, mais n’en impose aucune à leurs descendants qui n’ont donc pas à se repentir, l’histoire de l’Occident ne se résumant pas à l’esclavage et à l’holocauste), et les noirs détestent les Arabes, ce qui n’est pas étonnant, compte tenu des circonstances ci-dessus évoquées.

Soudain, par les mystères des choix médiatiques, entre la courbe du chômage, les dangers du ski hors piste, les intempéries, le phénomène Dieudonné émerge tel une île volcanique dans le Pacifique. Or comme dit précédemment, un volcan ne se développe que grâce à la poche de lave en fusion qui l’alimente (et dans le cas de Dieudonné, la notion d’ « alimentaire » est doublement justifiée).

En interdisant ses spectacles, en le condamnant pour blanchiment d’argent, on fera certes « passer la loi » (et c’est loin d’être négligeable en l’occurrence), mais on ne fera que casser un thermomètre.

Et les thermomètres, on sait où cela fonctionne.

Publicités
commentaires
  1. pourquoi suis je toujours d’accord avec toi?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s