Comique ou pathétique ?

Publié: 31 août 2012 dans FAÇON PUZZLE
Tags:, ,

La présence récurrente de trotskystes aux élections présidentielles en France est une source d’étonnement pour de nombreux observateurs étrangers, surtout quand on entend les discours des intéressés et qu’on voit leurs résultats qui dégringolent de consultations en consultations.

Dans la presse bourgeoise

Mais ce qui est tout autant étonnant, c’est l’audience que leur procurent certains médias et par exemple Le Monde qui, dans son édition du 29 août, accorde ni plus ni moins qu’un entretien à Philippe Poutou, porte-parole du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) – mes félicitations aux communicants qui ont trouvé cette appellation d’un incroyable nullité.

Mais à vrai dire, plus rien ne m’étonne de la part du Monde (que je lis depuis en gros 1964), mais ceci est une autre histoire.

Dans cet entretien, à la surprise générale (cela méritait en effet de figurer dans Le Monde car c’est un scoop de première importance), Poutou qualifie de « poudre aux yeux » les mesures prises dans les premiers mois de la présidence Hollande et ne voit aucune différence avec la politique menée par Sarkozy.

« Fort » de ses 1,15 % aux présidentielles (soit 411.178 voix, ce qui est à quelques centaines près le nombre de licenciés à un club de golf en France), Poutou veut ni plus ni moins « construire une opposition de gauche ». Dépassant l’idée d’un référendum sur le traité européen, favorable à une grande manif (avec Mélenchon, Joly, autres favoris de l’électorat) pour faire reculer le pouvoir,  il pense y arriver par une « véritable mobilisation populaire ».(J’aimerais savoir ce qu’est une « fausse » mobilisation populaire)

Et dire que ce type, et ceux qui s’en réclament, prétendent représenter les « vrais gens », la « vraie gauche »et être donc dans la « réalité », alors qu’ils sont au mieux dans le délire utopiste, au pire dans l’escroquerie politique, utilisant la détresse des gens comme fond de commerce. (Et  Mélenchon est le Bernard Tapie de cette corporation).

Problèmes

 Poutou conclue en reconnaissant qu’avec la scission de juin et la perte de militants, le NPA est « un peu affaibli » : « On a perdu des camarades, c’est un problème pour nous ».

Le problème, c’est de ne pas se demander pourquoi on a si peu d’audience dans cette classe ouvrière que l’on prétend défendre, voire même représenter. Et qu’on ne vienne pas invoquer l’ « aliénation des masses » car alors, autant aller à la pêche car que je sache, le NPA et compagnie ne sont pas près de posséder des groupes multimédias.

L’espoir fait vivre (en martyr)

Mais Poutou ne doute de rien : il déclare : « On sait qu’on a raison, qu’il faut continuer à défendre ce qu’on a dit pendant la campagne » et il conclue : « On espère (sic) que les événements nous donneront raison ». En gros, Poutou espère que les choses iront plus mal, que le peuple souffrira encore un peu plus et donc qu’il votera davantage pour lui (ce qui suppose un gain de 48,86 % des voix. C’est pas gagné…). Cela rappelle les cathos qui souhaitent de grandes catastrophes humanitaires pour pouvoir vivre héroïquement en martyrs en sauvant les gens.

Si cela ne portait pas les espoirs de personnes en grande difficulté, ce serait à la fois comique et pathétique

Publicités
commentaires
  1. Ce que je trouve moi comique et pathétique, c’est cette propension des gens qui se disent de gauche à débiner en priorité d’autres gens de gauche. Je ne soutiens nullement le NPA mais il serait de la politesse la plus élémentaire de tenir compte de ces 1,15% qui ont voté Hollande au 2nd tour et de ceux, probablement un peu plus nombreux, qui ont « voté utile » au 1er. Que peut-on récolter en semant la haine ?

    • 1° : Qui a commencé à semer la haine, sinon Mélenchon dans ses discours vindicatifs ? Qui se proclame la « vraie gauche » (discours d’exclusion et sectaire) sinon encore Mélenchon ? A quoi sert l’extrême-gauche, sinon de fonds de commerce à ses leaders ? Quelle avancée sociale lui doit-on historiquement ? Qui a toujours traité les socialistes (parti auquel je n’appartiens plus) de « soc-dem de merde » et de sociaux-traîtres ? Qui leur a toujours tiré dans le dos dans les alliances municipales et nationales ? Qui a noyauté le PS, à commencer par le Lambertiste Jospin, taupe de l’OCI pendant plus 15 ans au sein du PS, dont 13 ans en tant que Secrétaire national et 5 comme Premier secrétaire, et comme de nombreux membres de la LCR, pour assouvir des ambitions personnelles et électorales ? Et vous parlez de respect et de « politesse la plus élémentaire » ! Je me marre ! Et s’il s’agit de « voter utile », alors c’est qu’on reconnait son inutilité et son incapacité notamment à s’exprimer au nom de « peuple » (celui qui s’extasie devant la télé-réalité » ?) et à le représenter.
      Qui se réclame encore, directement ou indirectement, du « Communisme », c’est à dire d’un parti qui a approuvé le pacte germano-soviétique, n’a pas publié, sous la houlette de ce vieux stalinien de Duclos, les conclusions du XXème congrès du PCUS ? Qui a eu comme secrétaire général Georges Marchais, qui a préféré aller travailler au STO chez Messerschmidt au lieu d’entrer dans la Résistance et a propagé, après la guerre, le mythe poudre aux yeux du « parti des fusillés » ?
      Non, décidément, je n’ai aucun respect pour ces gens là. Et je les critique parce que, justement, ils trahissent les idéaux qu’ils prétendent incarner. Au moins, la droite défend le Capital et n’a jamais prétendu le contraire. Ce n’est pas plus respectable, mais ça ne trompe personne.

  2. Continuez à vomir tout seul. D’autres préféreront travailler et construire l’avenir …

    • Ce que je vomis comme vous dites, , ce sont les couleuvres qu’ont m’a fait avaler. Visiblement, votre estomac est encore solide. Construire l’avenir ? Relisez les anciens programmes des partis et voyez ce qu’ils sont devenus. Construire, sur du sable, des illusions, des légendes, des non-dits, des arrangements entre petits copains, bref au profit de quoi et de qui ? Des cumulards qui refusent d’abandonner leur mandats, des professionnels de la politique, d’assistés hyperadaptés au système dont ils exploitent, légalement ou illégalement, toutes les ficelles et qui ponctionnent une aide sociale au détriment de personnes qui en ont vraiment besoin et mériteraient d’être aidés ? Je connais la chanson. Mais chacun a le droit de mener sa vie comme il veut et je ne méprise nullement ceux qui pensent contribuer, même modestement, aux lendemains qui chantent. Je pense simplement que l’avenir ne se construit pas au sein des sections, des cellules, des fédérations et autres chapelles. Il n’y a qu’à voir la pantalonnade quasiment Nord-Coréenne de la succession de Martine Aubry à la tête du PS…
      Nous en arrêterons là s’il vous plait. je vous souhaite bon courage pour construire l’avenir qui , mieux que moi, vous dira si vous aviez raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s